Changer ses habitudes pour devenir meilleur

Ce n’est pas en devenant une meilleure version de toi-même que tes habitudes changent, mais en changeant tes habitudes que tu deviens meilleur.

Ça fait quelques années que je fais un gros travail sur moi-même. Je remets en question des croyances sur moi, sur mon éducation ou sur mon entourage.

Qu’est-ce que je sais? Est-ce que tout ce que je sais est vrai ou y a-t-il d’autres explications possibles?

En travaillant sur ces croyances, j’ai commencé à lire plus de livres (pas difficile, je n’en lisais pas).

Et dans les dernières perles que j’ai lues, il y avait des livres sur les habitudes. Notamment “Un rien peut tout changer“, de James Clear.

Dans ce livre, l’auteur parle de viser un changement d’identité plutôt qu’un résultat, qui est éphémère, pour créer de nouvelles habitudes solides.

Mais malgré la théorie, en pratique je n’ai rien changé. Je pensais qu’il fallait d’abord que je devienne la personne que je veux devenir, pour pouvoir ensuite créer ce genre de routines saines.

Ces personnes qui ont du succès, qui ont l’air heureuses et épanouies ont réussi à s’imposer des routines strictes.

Alors il fallait que je bosse dur pour accomplir des choses et m’épanouir, et ensuite je pourrais me créer de bonnes habitudes de vie.

Aujourd’hui j’ai compris que c’est le chemin inverse qu’il faut prendre.

Il faut devenir cette meilleure version de soi avant même de la devenir réellement. Il faut adopter tout de suite la mentalité qu’aura ce “soi du futur“.

Ce n’est pas en s’épanouissant et en réussissant qu’on adopte un style de vie sain et fructueux, c’est en se créant de bonnes habitudes qu’on finit par s’épanouir.

Nous sommes le fruit de nos habitudes. Et ça commence maintenant.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.