Qui suis-je?

A l’école primaire, j’étais souvent le dernier à terminer mes travaux en classe. 

J’étais dans la lune, rarement concentré sur une seule chose. En plus de ça, je n’aimais pas lire

A l’adolescence, j’ai commencé à ressentir les conséquences de ce manque de rapidité et ce désintérêt pour la lecture. Je préférais faire de la musique ou trainer en rue avec mes amis, jouer aux jeux vidéo, … 

Plusieurs personnes autour de moi lisaient des livres, mais ça ne m’attirait toujours pas. 

Quand les examens arrivaient, j’étudiais en dernière minute et forcément, je n’arrivais pas à terminer ! Je commençais trop tard, mais en plus de ça j’étais trop lent et trop dispersé

J’ai raté mon avant dernière année. 

Je l’ai recommencée et j’ai réussi les deux dernières d’une traite, en m’y prenant un peu plus à l’avance. J’avais gagné un infime soupçon de maturité. 

Vint ensuite l’enseignement supérieur. Et même si j’ai obtenu le diplôme sans avoir à recommencer une année, ce n’était pas brillant. Les quantités à étudier n’avaient rien à voir avec les cours du secondaire (collège + lycée). 

Je pense que je n’en ai jamais terminé un seul. 

Bref, malgré le diplôme obtenu, je ne me souviens pas de grand chose. Je ne considère pas ça comme une réussite. 

Avec du recul, j’en conclus que mon problème est resté le même entre mes 10 et mes 20 ans : je n’avais pas appris à apprendre correctement.

Les années suivantes, j’ai appris à mieux me connaître et à découvrir cette curiosité, cette envie d’en apprendre toujours plus. Je ne savais juste pas comment m’y prendre ni ce que je désirais.

J’étais paumé. J’enchainais des petits passages au chômage entre les boulots alimentaires. Tout ça dans l’idée que c’était temporaire, en attendant de “trouver ma voie”. 

Un jeune normal et pas très proactif, qui préférait rejeter la faute à la période qui a suivi la crise économique de 2008. “Y avait pas de boulot.”

J’étais incompris. 

J’avais fait des études de communication, et je ne trouvais pas de travail. La faute au système, pas la mienne bien sûr.

A partir d’un moment, j’ai réussi à me stabiliser en gardant un travail plus de 3 mois d’affilée. Dans la restauration. Rien à voir, donc. 

Je ne comptais pas y rester, mais finalement ça a duré des années. Il me fallait un job à temps partiel, pour faire “mes trucs” à côté. 

Ça s’est finalement transformé en un CDI à temps plein qui m’a fait évoluer. 

Bien sûr, j’ai commencé à travailler sur moi-même sur le côté. C’est surtout ça qui m’a fait évoluer. Et si j’étais incompris, c’était d’abord par moi-même. 

Bref. 

De fil en aiguille, j’ai commencé à m’intéresser à des tas de choses. Lecture rapide, blogging, entrepreneuriat, marketing … Et j’ai acheté des formations. D’abord une petite, puis une grosse. En me disant que ça allait transformer ma vie.

Et bien non! Ça n’a rien transformé du tout! 

Du moins, pas comme je le croyais… De l’extérieur, j’étais déçu car j’avais misé beaucoup sur ces formations.

Mais ce que je ne savais pas encore, c’est qu’à l’intérieur, mon monde changeait. Mon subconscient commençait à me faire voir les choses différemment. 

Se former, lire des livres, tout ça c’était nouveau pour moi. Et ça a transformé ma vie. 

J’ai donc continué à acheter des formations, tout en accumulant les déceptions! Mais ce qui me décevait, … (devine…) c’était moi-même! 

Je n’avais pas la bonne attitude. Mais la différence, c’est que cette fois je le savais

Une formation, ou même ce qu’on apprend dans les livres, ça s’applique! Si je ne mets rien en pratique, c’est normal que ça ne marche pas.

Avec le temps, j’ai changé d’état d’esprit. Le fameux “Mindset de l’entrepreneur.”  Et il a fallu quelques gifles! Des auto-gifles. 

Ce mindset consiste à mettre en pratique ce qu’on apprend. Implémenter. Et le faire tout de suite! Pas demain! Car ça, c’était ma spécialité aussi.

Le pouvoir de la procrastination.

Et pendant tout ce temps, j’ai gardé le même job qui ne me convenait plus du tout. 

Maintenant que je pense l’avoir trouvée, il est temps de changer de voie. 

Voilà ce qui m’a amené à créer ce site. 

Partager mon expérience et mon humble savoir à ceux qui rencontrent les mêmes obstacles : 

  • Procrastination et difficulté à se décider
  • Mauvaise connaissance de soi (estime, confiance, forces, faiblesses, désirs, …)
  • Soif de liberté, sans savoir comment l’atteindre
  • Envie d’apprendre des choses en ayant oublié la puissance des livres
  • Bref, besoin de changer de voie, ou même de la trouver.

L’écriture, c’est un des nombreux “trucs” qui me plaisent.

Ce site, c’est mon carnet de bord. Un manuel géant dont l’objectif est de guider ceux qui se sont perdus comme je l’étais. 

Tout ça, à travers les domaines et expériences qui m’ont fait grandir. 

La découverte, entre autres, de : 

  • La lecture rapide pour reprendre goût à la lecture, cet univers de connaissances infinies
  • Soi-même, forces, faiblesses, blocages, freins, et comment s’améliorer en permanence
  • L’entrepreneuriat et les envies de carrières
  • La santé, physique et mentale, l’inspiration et la motivation

Pour revenir au sujet de cette page qui est d’expliquer qui je suis : 

Je m’appelle Kevin Detem (diminutif de mon vrai nom que la majorité ne retiendra quand même pas), et quand je serai grand, je serai entrepreneur — infopreneur. 

A l’heure où j’écris ceci, je vis à Bruxelles, j’ai 33 ans et suis bientôt papa.

Voilà, assez parlé de moi, passons aux choses sérieuses maintenant.

Affiliation:

Les liens vers des produits Amazon sont des liens affiliés qui me permettent de toucher un petit pourcentage du montant de ce que vous achetez, sans que cela augmente le prix que vous allez payer. Ces commissions permettent de générer une partie du chiffre d’affaires qui me permet de vous offrir du contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits ! Bien sûr, je ne recommanderai jamais un produit que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité. Ma réputation en dépend et j’ai la volonté de vous apporter le maximum de valeur !