Comment avoir des idées et trouver son style?

Comment avoir des idées

Comment créer de l’authenticité dans ton domaine d’activité? 

On n’a pas besoin d’essayer d’être unique pour être unique… C’est un peu bizarre ce que je dis. Mais en étant soi-même, réellement, on dégage déjà quelque chose d’authentique.

Tu peux avoir l’impression de ressembler à quelqu’un, et c’est probablement le cas, mais ta façon de penser sera toujours unique.

Du moins si tu t’autorises à être toi-même. 

Le problème du coup, c’est d’arriver à être soi-même. Être quelqu’un qui ne se soucie pas de savoir si sa pensée va plaire à l’autre. 

Ce qui nous rend « beaux », c’est de penser par nous-mêmes. 

Tout le monde a ses idées, et elles sont uniques quand elles sont exprimées avec ta propre personnalité.

Pour créer quelque chose d’unique, il « suffit » donc de le faire à sa propre sauce. 

Oui, mais comment « faire à sa propre sauce » quand on débute dans une activité?

Et bien, je pense que pour trouver son style, il faut commencer par … ne pas le chercher

Pour s’entraîner dans un domaine quand on débute, il faut commencer par copier les excellents. 

Il y a quelques années, j’étais à fond dans la production musicale par ordinateur. Je faisais des beats hip hop. 

Et mon idole, c’était Dr Dre, un producteur légendaire américain. 

J’étais fan et pour m’entraîner, j’essayais de copier ses sons, ses arrangements, sa structure etc. J’y passais des journées entières.

Avec le temps, j’ai commencé à créer mes propres trucs et mes amis reconnaissaient ma « griffe » alors que je n’en avais moi-même pas conscience.

Je crois qu’il faut connaître certaines règles de base, puis copier des gens qui excellent dans le domaine.

Peu importe ce que tu veux faire. 

Je parle pas de plagiat hein, c’est juste pour l’entraînement. 

A force de s’entraîner, on reconnaît des « patterns ». Des genres de formules, de modèles.

Prendre de l’inspiration partout

Pour aller plus loin dans l’expérimentation et créer les choses à sa propre sauce, tu peux aller voir ce qu’il se fait dans des domaines différents.

Observer, pour s’inspirer. Prendre des idées ailleurs, les associer à d’autres. Et en créer des nouvelles.

Ce que j’ai déjà essayé en cuisine par exemple. 

J’ai choisi une recette classique. Puis je suis allé voir des recettes de plusieurs chefs connus. Et j’ai observé leurs façons de faire, les ingrédients qu’ils utilisent. J’ai pris ce qu’il y avait en commun, en supposant que c’était la base « obligatoire ». Puis, selon la touche qu’ils ajoutaient chacun, je me suis permis d’ajouter des trucs à moi aussi. 

Reconnaître le « pattern » de base, puis personnaliser.

C’est une forme de minimalisme.

Le minimalisme efficace naît quand tu as avalé assez de complexité pour rendre les choses simples.  Cliquez pour tweeter

Par exemple, les assiettes presque vides dans les restaurants étoilés sont souvent moquées.  Et je fais partie des gens qui se moquent! 

Mais quel amateur arriverait à reproduire une chose si « simple »? 

Comme disent les anglo-saxons : « Less is more ».  Selon cette citation, l’amélioration d’une oeuvre se fait par soustraction. 

Dans ton domaine aussi.

Ça s’applique à tous les domaines. Bien sûr, ce n’est qu’une façon de voir les choses. Tout le monde ne cherche pas à simplifier, à clarifier. 

Certaines personnes, comme moi et peut-être comme toi, ont tellement de bordel dans leur tête qu’une touche de minimalisme peut être un soulagement. 

Je ne suis pas fan des trucs complètement épurés non plus. Il y a une vraie tendance vers le minimalisme pour le moment. Ou en tout cas, c’est récemment que j’en ai pris conscience. 

On peut trouver des Youtubeurs qui ne traitent que de minimalisme par exemple. Et qui font ça très bien. Mais faut aimer… 

Il y en a un qui est très connu dans ce domaine, mais j’ai oublié son nom. 

Je ne comptais pas parler spécialement de minimalisme ici mais mon cerveau a de nouveau dérapé. Je consacrerai peut-être un autre article à ce sujet-là…

Tu as le droit de te planter

Bref, quand tu as suffisamment observé les experts (si on peut vraiment dire un jour qu’on a « suffisamment » observé… ), tu as une idée de ce qui marche. Tu peux tenter de nouvelles expériences et pousser les limites de l’acceptable! 

Sortir de ta zone de confort. Rater des trucs! 

Je sais, c’est facile à dire. Mais tellement vrai… Echouer est la meilleure manière d’apprendre. 

Si tu réussis du premier coup, tant mieux, mais tu n’auras pratiqué qu’une fois. Si tu te plantes, au moins tu auras une idée de ce qui ne fonctionne pas. 

Alors peu importe ta passion ou ton domaine d’activité. Que tu aies déjà commencé ou pas encore. Fais des tests. 

D’ailleurs, si tu hésites à te lancer dans une activité, fais un essai. Tu vas peut-être te trouver une nouvelle passion et qui sait, devenir un expert dans ce domaine.

Et si ça ne te plait pas, au moins tu le sauras et tu pourras passer à autre chose. 

J’ai commencé cet article avec l’idée de parler de créer quelque chose d’authentique et de personnel. Avoir sa propre griffe. 

Et je remarque qu’on pourrait s’étaler sur des thèmes comme le minimalisme, la peur de l’échec et même la confiance en soi… 

J’aborderai sans doute tout ça dans d’autres articles. Recentrons-nous encore un peu sur le sujet d’origine de celui-ci. 

Etre créatif et unique… C’est impressionnant comme objectif non? 

Je suis d’accord. 

Le point commun entre Leonard de Vinci, reconnu comme le plus grand génie de l’histoire, et Bill Gates, c’est qu’ils ont tous les deux été curieux. (Bill Gates l’est sans doute encore, j’espère pour lui). 

Développe ta curiosité. 

Intéresse-toi à des sujets variés. Des thèmes auxquels tu ne te serais peut-être pas intéressé spontanément… 

Ne choisis pas non plus des trucs chiants hein! Mais si ça éveille au moins un petit intérêt, essaie. 

Lis des biographies. Ou même des résumés de biographies … 

Sois curieux, fais des recherches, combine des domaines différents les uns des autres, et ose avoir des idées folles! 

Et surtout, essaie des choses, plante-toi et apprends.

Je m’en vais faire de même. 

A la prochaine!

PS: Explique-moi en commentaire comment tu t’y prends pour avoir des idées, quel est ton domaine d’activité, ta passion. 

Et même quels problèmes tu rencontres quand tu cherches l’inspiration.  

Étiquettes:

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.