Formation gratuite lecture rapide

Formation gratuite en lecture rapide : Doubler sa vitesse de lecture en 7 jours

Avant, je ne lisais pas. Jusqu’au moment où j’ai commencé à appliquer des techniques de lecture rapide qui m’ont aidé à doubler ma vitesse de lecture en quelques jours. C’est ce que je voudrais partager avec toi dans cet article. Voici ma formation pour doubler sa vitesse de lecture en une semaine et (ré)apprendre à aimer lire.

Cette formation, je la proposais sous forme d’emails, à raison d’un par jour, pendant une semaine. J’ai finalement décidé de l’offrir sur le blog.

N’oublie jamais que le plus important, c’est de faire les exercices ! Je te propose d’en faire un par jour, plutôt que tout en une fois.

Pourquoi apprendre la lecture rapide

Tu voudrais lire plus pour t’améliorer personnellement.
Ou peut-être pour créer une activité qui te permettra d’arrondir tes fins de mois, voire de gagner ta vie.

Tu as peut-être des mentors (virtuels ou réels). Ces personnes que tu admires à qui tout semble réussir. Ce que ces personnes ont en commun, c’est qu’elles lisent beaucoup.

Une fois que tu commences à lire des livres pratiques pour te perfectionner dans ta discipline ou mieux te connaître et t’améliorer personnellement, tu ne t’arrêtes plus.

Grâce aux livres, tu peux absorber le savoir de nombreux génies et d’experts dans n’importe quel domaine.

Ma liste d’envies grandit de jour en jour, et ce sera pareil pour toi. Malheureusement, une vie ne suffit pas pour tout lire.

Par contre, on peut voir ensemble comment améliorer ta vitesse de lecture pour en lire plus en moins de temps

Lire plus vite pour (ré)apprendre à aimer les livres

Je voudrais partager ici quelques gestes simples pour accélérer ta vitesse de lecture. Ces techniques de base m’ont aidé à doubler ma vitesse de lecture en quelques jours.

Cette formation va t’être utile si tu lis lentement (moins de 200 mots par minute) et que c’est la principale cause de ton manque de motivation pour lire.

Je ne vais pas t’apprendre à devenir un lecteur hyper rapide pour faire de la compétition, mais juste ce qu’il te faut pour avoir l’envie de lire plus de livres ou d’articles qui seront utiles à ton développement professionnel et/ou personnel.

Certaines techniques de lecture rapide sont toutes simples et applicables tout de suite. Ce sont celles-là qu’on va voir dans cette formation gratuite.

D’autres sont plus complexes et nécessitent beaucoup plus d’entraînement. Et donc plus de temps. Libre à toi de te contenter des bases — déjà très bénéfiques — que tu découvriras ici, ou de pratiquer plus intensément dans le temps pour devenir encore meilleur.

En apprenant à lire plus vite, tu vas (re)trouver le goût pour la lecture. C’est une des meilleures choses qui me soient arrivées, et je compte transmettre le virus !

De lecteur lent à participant au championnat du monde de lecture rapide

A l’école, je terminais toujours dans les derniers car je n’étais pas assez concentré, et je ne terminais jamais les livres imposés car je lisais trop lentement.

Jusqu’à l’approche de la trentaine, je lisais très peu, car j’étais un lecteur plutôt lent.

A partir du moment où j’ai découvert la lecture rapide, je me suis rendu compte de la puissance des livres et du potentiel qu’on peut développer en lisant.

Et j’ai doublé ma vitesse de lecture après quelques jours de pratique.

Je me suis encore entraîné et en 2021, j’ai participé au championnat du monde de lecture rapide ! J’ai terminé 85e sans avoir vraiment forcé sur les entraînements… Je suis content.

La lecture qu’on n’apprend pas à l’école

La raison pour laquelle j’ai décidé de créer cette petite formation, c’est que j’ai remarqué que la plupart des gens n’utilise pas la lecture de manière optimale, alors que les techniques sont abordables par tous.

L’apprentissage de la lecture s’arrête après l’école primaire.

OK, il y a des lectures imposées, et l’école élargit notre culture littéraire (enfin pas toujours…). Mais pour ce qui est des techniques de lecture et de la manière de bien lire un livre, c’est chacun pour soi.

En primaire, tu as appris à lire les lettres, puis les syllabes, pour enfin former des mots. Et ensuite, la lecture s’est limitée pour le reste de ta vie — du moins jusqu’à maintenant — à lire un mot après l’autre, de manière linéaire.

Par manque de concentration, tu reviens souvent en arrière pour bien comprendre ce que tu lis. Tu as besoin de prononcer mentalement chaque mot pour mieux te concentrer. Voire même de lire à haute voix. Tu sautes parfois des lignes en voulant aller plus vite, et tu perds le fil.

Il existe plusieurs techniques qui permettent de combler ces failles tout en accélérant le rythme et la compréhension.

C’est le domaine de la lecture rapide.

Mais avant de se lancer dans les techniques, commençons par établir le point de départ : ta vitesse moyenne de lecture.

Exercice 1 : Calcule ta vitesse de base

Difficulté : 1/5

Voici un premier exercice pour commencer tout simplement et ne pas rester sur une note uniquement théorique : tu vas calculer la vitesse de lecture.

Pour mesurer ta progression, il faut savoir d’où tu pars.

Tu vas avoir besoin d’un livre qui va te servir de terrain d’entraînement. L’idéal pour débuter, c’est de choisir un livre assez facile à lire. Une chose à la fois! Tu augmenteras la difficulté plus tard!

Tu vas aussi avoir besoin d’un chronomètre. Celui de ton smartphone fera l’affaire. Et d’un crayon pour faire des petits marquages discrets dans le livre.

1) Mets ton chrono en marche et commence à lire normalement. Sans essayer d’aller vite. Lis à vitesse habituelle de manière à tout comprendre.

2) Après 1 minute, arrête de lire et mets une petite croix dans la marge à l’endroit où tu t’es arrêté.

3) Tu vas compter le nombre de mots moyen par ligne. Pour ça, compte le nombre de mots sur 5 lignes. Et divise ce nombre par 5. Tu as un nombre moyen de mots par ligne.

4) Compte le nombre de lignes lues en 1 minute.

5) Multiplie ce nombre de lignes par le nombre de mots, et tu as ta vitesse de base en mots par minute!

Résultats

Sous les 150 mots par minute: tu es lent. Mais rien n’est perdu, tu vas t’entraîner avec les outils que je vais te donner.

Entre 150 et 220 mots par minute: tu es dans la moyenne lente, rien de dramatique. Cette formation gratuite va t’aider à avancer plus vite.

Entre 220 et 280 mots par minute: tu es dans la moyenne rapide. Mais là encore, cette formation gratuite peut te faire accélérer.

Au delà de 280 mots par minute: tu es déjà bon lecteur. Peut-être que cette formation gratuite ne t’apprendra pas énormément de choses, mais si tu es encore sous les 300 mpm, je te propose d’essayer quand même.

Pour info : en appliquant les techniques simples de cette formation gratuite, je suis passé de 180 à 350 mots par minute en moins d’une semaine.

Arrêter les retours en arrière

Saccades et fatigue

Quand tu lis, tes yeux n’avancent pas de manière fluide le long des lignes. Ils font de petits sauts : des saccades.

Ces saccades sont fatigantes, mais c’est comme ça que les yeux fonctionnent.

Le problème de ces saccades, c’est que parfois tes yeux visent mal et sautent des mots ou un ligne. T’as déjà sauté une ligne, non?

Et à cause de ces petites failles, ou du manque de concentration, tu dois souvent revenir en arrière pour relire ce que tu as déjà lu. Parfois même plusieurs fois de suite!

Il y a un moyen de soulager tes yeux et de fluidifier leur mouvement : utiliser un guide visuel.

Exercice 2 : Le guide visuel

Difficulté : 1/5
L’exercice du cercle imaginaire nécessite un partenaire.

Un guide visuel peut être ton doigt, un stylo, une baguette de restaurant asiatique. Quelque chose qui puisse pointer ton texte sans gêner la vue de la page dans son ensemble.

Si tu regardes un enfant qui apprend à lire, tu remarqueras qu’il glisse son index le long des mots tout en décodant ce qu’il lit.

Puis un jour, on lui dit de ne plus lire comme un bébé.

Il y a un exercice amusant à faire, pour que tu remarques l’utilité d’un guide:

Demande à quelqu’un de se tenir en face de toi, et de dessiner un cercle avec ses yeux. La personne doit juste parcourir le contour d’un cercle imaginaire qui se trouve devant lui. En ne bougeant que les yeux, rien d’autre.

Pendant ce temps, toi, tu regardes le mouvement de ses yeux. Tu pourras remarquer que ça ne ressemble pas à un cercle et que les mouvements de ses yeux sont saccadés.

OK, maintenant, demande-lui de suivre des yeux ton doigt. Et avec ton doigt, tu traces un cercle imaginaire devant lui.

Tu pourras remarquer que le mouvement de ses yeux est beaucoup plus fluide.

En glissant ce guide visuel le long de la ligne que tu lis :

  • c’est toi qui donnes le rythme à tes yeux, tu contrôles la vitesse
  • tes yeux ne reviennent presque plus en arrière
  • tes yeux se fatiguent moins grâce à ce mouvement plus fluide.

Gain de temps et d’énergie!

Calcul de ta nouvelle vitesse de lecture

Tu te souviens comment calculer ta vitesse de lecture?

Tu vas donc recalculer ta vitesse moyenne de lecture, mais cette fois, en lisant à l’aide de ton guide visuel!

Commence où tu t’étais arrêté dans ton livre, démarre le chrono et pendant 1 minute, lis à vitesse normale en utilisant ton guide. N’essaie pas d’aller trop vite. Essaie juste de garder un mouvement fluide et de ne pas revenir en arrière. Le guide va t’aider.

Note ta nouvelle vitesse de lecture quelque part. Sur une feuille ou dans un carnet que tu vas garder tout au long de la semaine pour les prochains calculs lors des exercices suivants.

Tu devrais déjà remarquer une petite amélioration.

Contrôler la subvocalisation

Quand tu lis, tu prononces peut-être mentalement, ou à voix très basse, ce que tu es en train de lire. C’est la subvocalisation.

Il y a 2 écoles. D’un côté, ceux qui la veulent la supprimer totalement, et de l’autre, ceux qui pensent qu’elle peut être utile.

Je suis plutôt du 2e avis. C’est pourquoi je parle de la contrôler ou de la gérer, mais pas de la supprimer.

Supprimer la subvocalisation aide clairement à accélérer.

Mais il a été prouvé qu’elle active dans le cerveau des zones utilisées pour l’écoute. C’est-à-dire que tu lis et “entends” simultanément, ce qui renforcerait la compréhension.

C’est la raison pour laquelle je ne suis pas d’avis d’essayer de la supprimer totalement, car c’est impossible, mais plutôt de la suspendre et la « rallumer » à volonté, quand il faut approfondir.

Exercice 3 : Gérer la subvocalisation

Difficulté : 2/5

Reprends ton livre d’entraînement et ton chrono. Ne t’occupe pas pour le moment de ton guide visuel dont on a parlé à la leçon précédente.

Pendant 2 minutes, tu vas continuer la lecture de ton livre, tout en comptant dans ta tête. 1-2-3-4, ou juste 1-2-3, ou jusqu’à 5 ou plus, peu importe. Le but est que tu prononces autre chose que le texte que tu lis.

Si c’est plus facile pour toi, tu peux murmurer « mmmmmmm » au lieu de compter. Personnellement je préfère cette manière de faire.

N’essaie pas d’aller vite. Tu peux même aller plus lentement que d’habitude. Le but est de comprendre le texte que tu lis sans le prononcer mentalement.

Alors, comment tu le sens?

Entraînement bonus vitesse de lecture

Je ne veux pas trop charger ton esprit en ajoutant une difficulté. Mais si tu veux un entraînement bonus, je te propose ça:

Reprends ton livre d’entraînement et ton chronomètre.

Pendant 2 minutes, tu vas lire à l’aide de ton guide visuel, comme à la leçon précédente, tout en évitant la subvocalisation en appliquant la technique que tu viens d’essayer juste avant!

Ensuite, consacre une minute supplémentaire au calcul de ta nouvelle vitesse moyenne de lecture.

Ça te permettra de garder une trace de ta progression.

Alors, ça accélère? Pas de panique si tu rames un peu. Petit à petit, tu iras de plus en plus vite.

Je conseille de recommencer plusieurs fois les exercices. Mais le simple respect des consignes de bases, c’est déjà très bien pour commencer.

Gagner 20% de temps de lecture simplement

Vision périphérique

Tu as déjà entendu parler de vision périphérique?

En ce moment-même, tu regardes ton écran. Mais tu es capable de percevoir ce qu’il se passe autour. L’image n’est pas nette, mais tu vois le paysage.

De la même manière, si je te demande de fixer la lettre « h » du mot « périphérique », tu vas voir tout le mot et pas seulement la lettre « h ». Même si c’est la seule lettre que tu fixes.

Il n’est pas possible d’élargir le champ visuel, contrairement à ce qu’on peut parfois lire sur internet. Par contre, il est possible de s’entraîner à mieux l’utiliser!

Plus haut, je t’ai expliqué que les yeux avançaient par saccades, et pas dans un mouvement fluide. D’où l’utilité d’un guide visuel.

Et bien même si avec un guide la lecture est plus fluide et les retours en arrière éliminés, les yeux effectuent toujours des fixations.

Si les lecteurs lents ont besoin de fixer un mot à la fois, les plus rapides arrivent à voir plusieurs mots par fixation. Car ils se sont entraînés à utiliser leur vision périphérique.

C’est un entraînement plus difficile, qui demande de la répétition. On ne le verra pas ici car c’est un entraînement sur la durée et l’objectif de cette formation gratuite est d’avoir des premiers résultats rapidement.

Par contre, on va déjà utiliser notre vision périphérique pour gagner tout de suite 20% de temps facilement!

Exercice 4 : Les marges

Difficulté : 1/5

Prends ton livre d’entraînement et ton crayon. Pas de chrono pour le moment.

Sur la page que tu t’apprêtes à lire, trace une ligne verticale qui part du 2e mot de la première ligne vers le bas de la page. Cette ligne verticale devrait couper approximativement le 2e mot de chaque ligne. Pour certaines lignes, ce sera le 3e, ou le 1er, peu importe. L’idée est de couper en moyenne au 2e mot.

Et tu vas faire pareil à l’avant-dernier mot de la ligne.

Tu devrais donc avoir 2 marges verticales : une à hauteur du 2e mot, l’autre à hauteur de l’avant-dernier mot.

Ce que tu vas faire maintenant, c’est lire toute ta page en commençant chaque ligne à partir de la marge de gauche, et en terminant chaque ligne au niveau de la marge de droite.

C’est clair pour toi? Vas-y, je t’attends ici.

Bien sûr, tu ne vas pas tracer 2 marges sur chaque page de ton livre. C’est pour te guider au départ.

Ce que tu vas faire, c’est tout simplement commencer chaque ligne au 2e mot et la terminer à l’avant-dernier.

Ton guide visuel t’aidera.

C’est fait?

Magnifique.

-20% de temps de lecture

Dans un livre de poche moyen, il y a environ 9 à 10 mots par ligne. Grâce à cette petite technique, tu « économises » 2 mots par ligne.

En ne lisant pas 2 mots sur 10, tu sautes donc 20% de la ligne sans perdre en compréhension.

Et donc 20% d’un livre!

Pour terminer cet exercice, calcule ta nouvelle vitesse moyenne de lecture en utilisant cette nouvelle technique, et en lisant à l’aide de ton guide visuel.

Si tu es motivé, intègre même la technique anti-subvocalisation vue plus haut. Mais si c’est trop, pas de souci.

Chaque chose en son temps.

Alors, ça donne quoi? Tu as progressé?

Comment progresser rapidement?

La lecture rapide, c’est comme un sport. On ne progresse pas rapidement.

Quand j’ai commencé à m’y intéresser, je me suis jeté sur une formation en « PhotoLecture » qui promettait d’apprendre à lire un livre en 5 minutes.

Cette formation durait 2 week-ends. Donc j’espérais qu’en 2 week-ends, j’allais apprendre à lire 100 fois plus vite…

C’est seulement quelques mois plus tard que je me suis intéressé à la lecture rapide comme je la connais aujourd’hui.

Mais là encore, je me suis dit que j’allais apprendre des techniques qui allaient me faire passer à la vitesse supérieure rapidement.

J’ai lu le livre « La lecture rapide » de Tony Buzan. Puis j’ai fait connaissance avec la Méthode de lecture rapide de François Richaudeau. Ces 2 livres sont des références en la matière.

Mais il y a quelque chose que je n’avais pas saisi.

Si la lecture est rapide, son apprentissage ne l’est pas. On n’apprend pas à dessiner ou à jouer de la musique en 2-3 jours, tout comme on n’apprend pas un sport en 2 week-ends.

Alors oui, j’ai amélioré ma vitesse de lecture. Mais ce que je n’avais pas compris, c’est que pour vraiment accélérer, il faut de la pratique et de la régularité.

Ça demande du temps et de l’auto-discipline.

Je peux te donner les bases dans cette petite formation, mais tu devras continuer l’entraînement pour aller encore plus loin.

Comment retenir ce qu’on lit

Là aussi, il faut s’entraîner. Mais il y a des pistes…

Pour retenir ce que tu lis, une technique efficace est de prendre des notes et expliquer à quelqu’un ce que tu as lu.

Transmettre ta connaissance, avec tes propres mots, est le meilleur moyen de l’assimiler pour toi-même.

La prise de notes est indispensable pour ça, car elle permet de structurer l’info et surtout d’être actif pendant ta lecture.

Lire passivement ne sert pas à grand chose si ton but est de retenir de la matière.

Ceci étant dit, place à l’entraînement.

Exercice 5 mixte + calcul de la vitesse

Difficulté : 2/5

Reprends ton livre, ton chrono, ton guide visuel et ton crayon.

Cette fois, tu vas lire pendant 5 minutes à l’aide des 3
techniques apprises jusqu’à présent :

  • le guide visuel
  • l’anti-subvocalisation
  • les marges (commencer par le 2e et terminer par l’avant-dernier-mot)

Tu vas utiliser les 3 techniques et te forcer à lire un tout petit peu plus vite que ta vitesse confortable.

La clé de progrès du jour est celle-ci : reste à la limite de l’inconfort et de la perte de compréhension.

Ne force pas trop mais fais en sorte que cet exercice ne soit pas confortable.

Au bout des 5 minutes, il faut que tu souffles de soulagement. 🙂

Fais une pause d’une minute.

Ensuite, tu vas mettre ton chrono sur 1 minute et calculer ta nouvelle vitesse moyenne de lecture, tout en appliquant les 3 techniques apprises.

Cette fois, lis le plus vite possible MAIS de manière confortable.

A toi de jouer.

Alors? Où en es-tu par rapport à ton calcul du premier jour?

La lecture pour changer de vie

Je vais maintenant te proposer une nouvelle technique ! Mais d’abord, permets-moi de te raconter quelque chose…

En 2017, j’ai décidé que je voulais changer de vie.

Bon, ça ne se fait pas du jour au lendemain… ni d’une année à l’autre, d’ailleurs. (Spoiler alert: ce n’est que 3 ans après que le changement a réellement été amorcé.)

Quand j’ai découvert la lecture rapide, j’ai commencé à rêver, à m’imaginer dévorer des bibliothèques et rattraper le temps perdu.

Tout ce temps où je n’avais rien lu… Je me sentais un peu bête, immature et ignorant.

Au départ, je ne voyais ça que sous l’angle professionnel car je voulais un autre boulot. J’imaginais même reprendre des études et cartonner comme jamais, moi qui ai toujours été « moyen » à l’école. Pas bon ni mauvais.

Et quand j’ai commencé à lire, même avant de m’entraîner réellement à lire plus vite, j’ai découvert un nouveau monde.

Avant ça, pour moi, la lecture c’était la littérature, les romans etc. Mais j’ai découvert les livres « pratiques », le « non-fiction », la littérature « non-fictionnelle ».

Celle qui t’apprend des choses sur toi et sur le monde.

Je ne vais pas te mentir, 4 ans plus tard, je ne suis toujours pas aussi rapide que je le voudrais. Mais j’en ai déjà bouffé, des bouquins, et j’en ai appris plus sur moi-même que dans les 30 années précédentes.

Que ce soit dans un but d’évolution personnelle ou professionnelle, la lecture est un tremplin.

Ce n’est pas la clé ultime du changement, car pour tout changement il faut agir. Mais les livres peuvent te donner l’impulsion, la motivation et la connaissance.

A toi de passer à l’action, échouer et recommencer en mieux. C’est la seule manière d’évoluer.

Mais le fait de suivre cette formation gratuite en dit déjà long sur ta volonté d’évoluer.

Remercie-toi, quel que soit ton objectif final!

Maintenant, passons à l’entraînement.

Exercice 6 : Technique de l’autoroute

Difficulté : 3/5

J’ai écrit un article individuel sur cet exercice que j’appelle la technique de l’autoroute.

Dans l’article, j’explique les principes de cette technique, pourquoi je l’appelle autoroute, et pourquoi elle fonctionne.
Je t’invite à le lire avant de continuer.

Si tu veux foncer aveuglement, en toute confiance et que tu n’as pas besoin des explications, passons directement à l’exercice.

Prends ton livre, ton chrono et ton crayon.

Cet exercice est plus long que les précédents. Prévois au moins 16 minutes. N’oublie pas ton guide visuel, les marges imaginaires, …

1) Prépare-toi à lire une nouvelle page de ton livre. Mets une croix à l’endroit où tu vas commencer.

2) Lis pendant 5 minutes, à vitesse normale, confortable. N’essaie pas d’aller vite, lis pour comprendre.

3) A la fin des 5 minutes, mets une croix où tu t’es arrêté.

4) Retourne au début du passage que tu viens de lire, et cette fois, lis ce même passage en 4 minutes. Ça devrait être confortable, mais il faut accélérer un petit peu.

5) Relis le même passage en 3 minutes. Ça devrait commencer à se corser…

6) Pareil en 2 minutes. Cette fois, c’est quasiment impossible sans sauter quelques lignes. Pas grave, ne fais plus attention à la compréhension, parcours les lignes le plus vite possible.

7) Enfin, relis ce même passage une 5e fois, mais en 1 minute. Ce n’est pas grave si tu ne comprends plus rien, de toute façon tu l’as déjà lu plusieurs fois. Le but est de parcourir les lignes super vite.

OK, souffle un coup, et on passe directement à la suite …

Pas de pause!

Nouvelle vitesse moyenne

Tu vas calculer ta nouvelle vitesse moyenne de lecture. Pour ça, ne relis pas le même passage que tu viens de lire 5 fois. Tu vas lire un nouvel extrait.

Commence là où tu t’es arrêté, c’est-à-dire à la dernière petite croix.

Programme ton chrono, lis pendant 1 minute à l’aide de ton guide visuel et calcule ta vitesse comme tu l’as déjà fait plusieurs fois.

Alors, tu en es où?

Normalement, à ce stade, ta vitesse moyenne est largement supérieure à celle que tu avais au début.

Dernier entraînement

Exercice 7 : Combo !

Difficulté : 3/5

Pas de surprise pour terminer cette formation. Tu as assez de cordes à ton arc, pas besoin d’encore encombrer ton cerveau.

Déjà, la technique de l’autoroute n’est pas sensée être dans cette formation car elle n’est pas vraiment axée « court-terme ». C’est un exercice à répéter pour avoir de bons résultats.

Mais ça devrait t’avoir apporté un petit plus!

Dans l’entraînement du jour, tu vas combiner tout ce que tu as appris jusqu’à présent!

  • Guide visuel
  • Commencer la ligne au 2e mot et terminer à l’avant-dernier
  • Faire taire la petite voix
  • Tout ça en pratiquant la technique de l’autoroute.

Prends ton livre, ton chrono et ton crayon, ton guide visuel, et ton bagage de techniques! 🙂

1) Tu vas entamer un nouveau passage, encore non lu, de ton livre. Dessine une croix où tu vas commencer.

2) Lis pendant 5 minutes à vitesse normale et confortable, pour comprendre. N’essaie pas d’aller trop vite.

3) Après 5 minutes, mets une croix où tu t’es arrêté.

4) Retourne au début du passage lu, et relis ce même passage en 4 minutes. C’est toujours confortable, tout en accélérant un peu.

5) Relis une 3e fois, en 3 minutes. Oui, c’est difficile, mais c’est le but. Ce n’est pas grave si tu dois sauter des infos.

6) En 2 minutes cette fois! C’est presque impossible mais ne fais plus attention à la compréhension, parcours les lignes le plus vite possible.

7) Une dernière, en 1 minute! Peut-être que tu ne comprends plus rien, ce n’est pas grave. Le but est d’habituer tes yeux à aller vite.

Dernier round : calcul de la vitesse moyenne

Pour la dernière fois, calcule ta vitesse moyenne de lecture en lisant la suite de ton livre pendant 1 minute.

Reprends où tu t’es arrêté, après la dernière petite croix.

Puis tu sais comment ça marche :

  • Chrono 1 minute
  • lis vite, mais sans forcer. Privilégie la compréhension. Ta vitesse doit paraître presque normale et confortable
  • Compte le nombre de mots par ligne en moyenne
  • Compte le nombre de lignes lues en 1 minute
  • Tu as ta vitesse moyenne de lecture au dernier jour de cette petite formation!

Tu peux maintenant officiellement comparer ce résultat à celui que tu as obtenu au premier jour.

Car la seule personne à qui tu dois te comparer, c’est toi-même.

Alors, ça donne quoi? Pas mal, hein?

Approfondir l’apprentissage

Je te conseille de t’entraîner régulièrement.

Si ça devient trop confortable, commence tes lignes au 3e mot et termine les 3 mots avant la fin de la ligne.

Utilise la technique de l’autoroute comme échauffement.

Après l’échauffement, lis pendant 20-25 minutes sans t’arrêter. Tu devrais savoir lire plus d’une page (d’un livre de poche) par minute, puis 2…

Merci d’avoir suivi cette formation jusqu’au bout!

Et remercie-toi aussi. Car ce que tu as appris dans cette formation te servira encore.

En cadeau, je t’offre cette infographie récapitulative de cette formation. J’ai essayé de faire quelque chose de joli!

Formation gratuite en lecture rapide

N’hésite pas à partager ton avis en commentaire sous cet article!

1 réflexion sur “Formation gratuite en lecture rapide : Doubler sa vitesse de lecture en 7 jours”

  1. Joli programme ! Depuis le temps que j’en entends parler, vous avez fini par me convaincre 🙂 Outre les 20% de temps en moins je pense que la stimulation du cerveau de cette façon est une excellente chose !!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.