Lecture sur écran : avantages et inconvénients

Lecture sur ecran

La lecture sur écran a ses avantages et ses inconvénients. Je ne vais pas faire le puriste qui ne jure que par le papier, t’inquiète pas.

Dans cet article, on va essayer de voir ce qui fait la force et la faiblesse d’une lecture sur écran par rapport aux livres papiers. Tout n’est pas à prendre, tout n’est pas à jeter.

Chacun son expérience, et je vais parler de la mienne, mais la science s’en est occupée aussi! Voyons tout ça tout de suite.

Fatigue des yeux

Je ne t’apprends rien en te disant que les écrans fatiguent les yeux.

Thierry Baccino, prof de psychologie cognitive à l’université de Paris, explique que le papier et l’écran diffèrent selon 4 dimensions : la lumière, le mode de présentation, le type de lecture, et les sources d’information.

Dans cet article vais parler des 2 premières. (Les 2 dernières parlent de liens hypertextes et de son et vidéo, ce qui est pertinent sur PC, tablettes et smartphones mais pas sur liseuse.)

Quand tu lis sur papier, la lumière du jour ou d’une lampe éclaire ton livre. Mais quand tu lis sur écran, la lumière vient de l’écran et est envoyée sur tes yeux.

En plus d’agresser tes yeux, la lumière de l’écran crée un contraste plus fort entre la “page” et le texte. Ce qui diminue l’empan visuel, c’est-à-dire la largeur du champ visuel, et rend le déchiffrage de l’information plus lent pour ton cerveau, et moins juste.

Par exemple, quand je lis sur liseuse, je remarque souvent que je confonds des mots. Ce qui ne m’arrive pas sur papier.

Un autre point important, c’est la taille de l’écran. Les écrans de smartphone ou de liseuse sont souvent plus petits qu’une page de livre. Ce qui t’oblige à “tourner” plus souvent les pages.

Or, chaque fois que tu changes de page, tu dois te repérer dans l’espace. Et cette action demande de l’énergie et fatigue les yeux et le cerveau.

Mais les marques de liseuses sont au courant de tout ça, évidemment! Et elles améliorent de plus en plus la qualité de leur luminosité et de leurs écrans mats. L’imitation de la couleur du papier est de plus en plus précise aussi.

Pour le moment, le papier reste le support le plus sain pour la santé, mais la technologie fait des miracles…

Attendons de voir les prochaines générations de liseuses.

Compréhension et mémorisation

La compréhension d’un texte de “non-fiction”, c’est-à-dire documentaire, pratique, technique, est plus difficile qu’un document narratif comme un roman.

En ayant besoin de plus de concentration pour comprendre un texte qui n’est pas narratif, on est plus sensible au support.

Cela dit, une étude a montré que la compréhension est plus ou moins la même entre une histoire lue dans un livre papier et la même histoire lue sur une liseuse. Mais la lecture sur papier permet de mieux mémoriser les événements et les replacer dans le temps.

On a une meilleure stimulation sensorielle quand on lit un livre papier que quand on lit sur liseuse.

L’utilisation des sens permet de mieux mémoriser et organiser l’information. Chaque livre a sa propre forme, sa taille, son papier, sa couverture avec ses couleurs, son odeur aussi… Alors que sur une liseuse, tous les livres se ressemblent en apparence.

Quand je lis sur Kindle, je n’ai pas plus de mal ou plus de facilité à comprendre ce que je lis que quand je lis sur papier.
Mais c’est vrai que le simple fait de “toucher” du papier et d’avoir un objet tangible entre les mains m’aide à mieux “situer” les informations que j’ai lues.

Si je dois retrouver une info dont j’ai besoin, je saurai plus ou moins où chercher dans quel chapitre ou quelle partie du livre papier.

Sur Kindle, je devrai passer en revue tous mes surlignements pour me souvenir de l’emplacement de ce que je cherche.

Bon par contre, la Kindle a une fonction “recherche” que les livres papiers n’ont pas!

Préférer la lecture sur écran ou sur papier?

Ce qu’il faut préférer entre une lecture sur écran et sur papier dépend de plusieurs choses.

Ça dépend du type de document, de l’éclairage, l’état de fatigue, le support, et la préférence de base du lecteur! (Si tu es allergique au papier, c’est déjà mal parti pour lire un livre.)

Moi, j’aime les deux.

Je lis parfois des romans sur ma Kindle, des livres de développement personnel sur papier, et je fais de la recherche pour mes articles dans des livres techniques sur l’app Kindle de mon ordinateur.

Le papier me fatigue clairement moins les yeux. Et je pense que ma lecture n’est jamais aussi efficace que quand je suis armé d’un livre papier et d’un crayon.

Cela dit, les smartphones et liseuses sont plus faciles à transporter. Un livre de poche, ça va, mais à partir de 2 livres, vaut mieux embarquer la liseuse.

En plus, la version Kindle d’un livre est souvent moins chère que la version papier.

J’ai de nombreux livres numériques sur ma Kindle et je ne le regrette absolument pas. Je continue d’en acheter. D’ailleurs on peut même télécharger des extraits, ce qui est impossible sur papier forcément.

Les surlignages sur liseuse son efficaces et permettent de retrouver les infos dont on a besoin grâce à une simple recherche.

En plus de ça, on peut exporter les surlignages en pdf.

En résumé, le numérique a ses avantages et ses inconvénients, et le papier aussi.

Et pour être honnête, je préfère avoir la version papier, en format relié. C’est le plus pratique pour la lecture. Mais c’est aussi le plus cher. La plupart du temps j’achète des brochés.

Alors voilà ce que je fais de temps en temps, et qui résume bien ma préférence :

  • Si je suis convaincu de la qualité, j’achète le livre papier.
  • Sinon, je télécharge des extraits sur Kindle.
  • J’achète la version complète de ceux qui en valent le coup.
  • Si le livre m’a vraiment secoué, j’achète la version papier.

Et toi tu préfères quoi? Comment tu procèdes? Dis-moi tout juste en dessous.

1 commentaire pour “Lecture sur écran : avantages et inconvénients”

  1. Retour de ping : Lire plus rapidement avec le tachistoscope | Kevin Detem

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.