Apprendre n’importe quoi en 20 heures

Apprendre en 20 heures

Un auteur américain spécialisé en entrepreneuriat, productivité et apprentissage, a cherché comment gagner du temps pour apprendre une nouvelle compétence.

Après être devenu papa, il a remarqué qu’il manquait de temps, ce qui n’arrangeait pas son esprit geek curieux assoiffé de connaissance. Il a trouvé une méthode, et l’a publiée.

Il en a fait une conférence et écrit un livre qui s’intitule The First 20 Hours: How to Learn Anything… Fast! (traduit en français La méthode des 20 heures : comment tout apprendre… très vite!).

Et dans cet article, je t’explique tout ça.

Il faut 10 000 heures pour devenir vraiment bon

Pour devenir bon dans un domaine, il faut avoir pratiqué environ 10000 heures.

C’est ce que des recherches ont montré. Ces études ont été faites sur des artistes ou sportifs de très haut niveau. Sur des personnages hyper performants, au top de leur domaine.

Alors oui, pour être au top d’une discipline très concurrentielle, au plus au niveau, il faut au moins 10000 heures de pratique.

Pour te donner une idée de ce que ça représente, 10000 heures c’est 5 ans et demi, à temps plein (38h/semaine), si on compte que tu prends 4 semaines de vacances par an.

Si on compare ça à un cursus scolaire, où les vacances sont plus nombreuses, on atteint facilement les 8 ans à temps plein.

Le problème, c’est qu’on a transformé “il faut 10000 heures pour devenir un expert” en “il faut 10000 heures pour apprendre une nouvelle compétence”.

Or, il faut beaucoup moins que ça. La majorité d’entre nous n’ayant pas pour but de devenir Usain Bolt, Gordon Ramsay ou Alicia Keys.

Le vrai obstacle à l’apprentissage

Les principaux blocages dans l’apprentissage ne sont pas liés à l’intelligence, mais aux émotions.

La peur de se lancer, d’échouer, d’être ridicule, pèsent plus lourd qu’un manque d’intelligence ou d’éducation.

Quand tu apprends une nouvelle activité, tu n’y connais rien et tu n’es pas compétent. Pour ces raisons, la plupart des gens ne se lancent pas dans quelque chose de nouveau. Ils préfèrent se dire d’avance qu’ils ne sont pas faits pour ça, ou pas assez doués.

Alors que la vraie base du problème se trouve dans les croyances limitantes, pas dans le manque de capacités.

Les 20 premières heures suffisent

Josh Kaufman (l’auteur dont je parle au début de cet article) a donné une conférence et écrit un livre où il explique qu’il suffit de 20 heures pour apprendre une compétence.

L’idée de départ est que, avant de commencer, tu ne connais rien à la compétence que tu veux apprendre. En partant de zéro, tu ne peux qu’apprendre rapidement au début.

Et plus tu pratiques, plus la progression ralentit. Plus le nombre d’heures augmente, plus ce seront des détails à peaufiner. Ces détails feront toute leur différence en compétition, mais si tu veux juste apprendre quelque chose de nouveau, 20 heures suffisent.

Mais pas n’importe comment! 20 heures suffisent à condition de respecter 4 étapes et d’y travailler dur en étant hyper concentré.

C’est-à-dire 20 heures de pratique délibérée.

1. Déconstruire la compétence à apprendre

Avant de commencer, il faut décortiquer la matière. Il faut la déconstruire pour pouvoir choisir quel point travailler.

C’est le principe de la pratique délibérée. Tu choisis un élément spécifique et tu travailles dur pour l’apprendre et t’améliorer.

Déconstruire la compétence, c’est un peu l’idée du raisonnement à partir des principes fondamentaux. Conseillé par Elon Musk pour un meilleur apprentissage!

2. Apprendre suffisamment pour s’auto-évaluer

L’une des meilleures manières de s’améliorer dans n’importe quel domaine, c’est en pratiquant.

Pourquoi?

Parce que passer à l’action est le seul moyen d’avoir des retours, du feedback.

Pas obligé de s’exposer directement au public, même si c’est la manière la plus efficace d’avoir des retours. Tu peux simplement t’auto-évaluer.

Il y a quelques années, j’ai commencé à apprendre le saxophone. Au début, ça ressemblait à rien. Et je le remarquais! J’étais conscient que les sons qui sortaient n’étaient pas vraiment des sons!

Du coup je changeais ma façon de souffler. Tout en suivant les conseils d’un prof. Et à partir de ce moment-là, de vrais sons ont commencé à sortir du saxo! Je faisais de la musique!

Maintenant que j’y pense, après environ 20 heures de pratique, j’arrivais à jouer une partition simple…

A partir d’un certain seuil, on à s’auto-évaluer et s’auto-corriger, et on avance plus vite.

3. Eliminer les distractions

Il faut éloigner tout ce qui peut se mettre en travers de la pratique et provoquer de la procrastination.

Si tu diminues les sources de déconcentration, tu as plus facile à pratiquer intensément durant ces 20 heures et ta volonté augmentera aussi.

Dans son livre Un rien peut tout changer, James Clear explique que pour adopter un nouveau comportement, il faut que le “déclencheur” soit évident. Qu’il y ait le moins de friction possible pour que la nouvelle habitude soit plus facile à adopter.

4. Pratiquer au moins 20 heures

Tu as déconstruit la compétence et tu as défini ce que tu veux apprendre, tu en sais assez pour être capable de t’auto-évaluer, et tu as fais en sorte que ta pratique soit aisée en éloignant les distractions?

Il est temps de passer à la pratique.

Au début de l’apprentissage d’une nouvelle activité, discipline, compétence, tu peux vite te sentir frustré. Car tu te sens nul.

Avant d’apprendre quelque chose de nouveau, on ne se rend pas compte qu’on est mauvais. C’est seulement en mettant un pied dedans qu’on réalise à quel point on est incompétent.

C’est le processus d’apprentissage normal. Au début, on est incompétent sans le savoir. Puis on le remarque, et on est frustré. Ensuite on devient compétent. Mais pour progresser, il faut accepter sa vulnérabilité!

L’idée de Josh Kaufman, c’est que 20 heures suffisent à dépasser ce seuil de frustration provoquée par l’incompétence consciente.

Et en dépassant ce seuil de frustration, tu surmontes la vraie barrière à l’apprentissage : la peur d’être ridicule.

Et toi, tu t’es déjà senti bloqué avant même de commencer à apprendre quelque chose? En croyant que tu n’es pas doué, pas assez intelligent ou juste “pas fait pour ça”?

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.