Mieux se vendre en étant soi-même

Marque personnelle

Etre reconnu pour qui tu es vraiment et en tirer des avantages personnels et professionnels, c’est possible.

L’ère du clinquant est passée, aujourd’hui on veut de l’authenticité. Se montrer comme on est éveille des émotions et un sentiment d’attachement. C’est humain. Et le monde professionnel évolue justement vers quelque chose de plus humain, plus personnel.

Etre un numéro parmi d’autres numéros, c’est dépassé. Faire valoir sa personnalité est devenu accessible à tous.

Nouvelle tendance

De plus en plus de startups naissent, de nouveaux entrepreneurs sortent de leur cachette, des petites entreprises à taille humaine voient le jour.

La pandémie n’a fait qu’accélérer une tendance qui était déjà bien présente. Depuis plusieurs années, de plus en plus d’influenceurs/ses se sont fait connaître grâce à YouTube et Instagram, notamment. Les blogs ont aussi fait leur boulot.

De nouveaux réseaux sociaux naissent et naîtront encore. Pas toujours pour remplacer les anciens, mais pour répondre aux besoins des nouvelles générations.

Bref, ce n’est pas un cours sur les médias sociaux.

Mais ce que je veux dire, c’est qu’il n’a jamais été aussi accessible de se mettre en avant.

Même si tu ne veux pas devenir influenceur, tu peux tirer profit des réseaux pour montrer de quoi tu es capable dans ton domaine.

A une époque, les gens devaient se montrer au marché, au théâtre, puis aux concerts, aux spectacles. C’étaient ça les premiers réseaux sociaux!

Aujourd’hui, ça se passe surtout sur internet. Et c’est pour ça que c’est accessible à tout le monde.

Créer sa marque personnelle et s’afficher sur les réseaux sociaux, c’est un nouveau moyen de publier son CV.

Authenticité

Attention! On parle de marque, de marketing et de vente, et tu en as peut-être une image négative. Comme la plupart des gens.

Mais cette fois, la marque c’est toi. Pas une image que tu veux te donner, mais bien qui tu es vraiment.

Et on ne parle pas de faire du porte à porte pour vendre un aspirateur que les gens n’ont jamais eu envie d’acheter. On parle de te montrer tel que tu es, car c’est la seule manière pour éveiller des émotions et créer de l’empathie chez ton futur employeur ou client.

Etre authentique pèse plus sur la balance que jeter de la poudre aux yeux. Ça, c’était avant. L’authenticité est le maître mot.

Et c’est une bonne chose.

S’accepter

La première étape est la plus difficile à franchir : s’accepter.

Car même si tu crois être toi, tu fais sans doute beaucoup de choses pour plaire aux autre ou pour être accepté.

Etre à l’aise avec toi-même, tes qualités et tes défauts, c’est primordial pour oser t’afficher au regard des recruteurs ou tu tes futurs clients si tu veux être indépendant.

Si tu n’es pas à l’aise avec qui tu es, tu te donneras une fausse image et ça se ressentira dans tes paroles et ton langage non-verbal.

Ta marque personnelle, c’est ce que les gens disent de toi quand tu n’es pas là.

A priori, cette vision peut faire peur, mais si tu crées quelque chose de solide, autour de bons principes, de belles valeurs et de ta vraie personnalité, peu de chances que ça tourne mal.

Que tu le veuilles ou non, on parlera de toi quand tu n’es pas là. Et tu peux maîtriser cet aspect en étant vrai et aligné avec toi-même.

On est entré dans une période de bienveillance où les opérations gagnant-gagnant sont plus importantes qu’avant. Pas partout, certes, mais ça monte en flèche.

Patience

Le jeu de la marque personnelle (plus connue sous l’appellation personal branding en anglais), c’est un jeu de patience.

La construction d’une marque personnelle, bien que le fond soi déjà là (vu que c’est toi!), demande du temps. Car il faut laisser le temps aux gens de t’apprécier et de te connaître.

Ce n’est pas parce qu’ils t’ont vu 2 fois qu’ils vont t’engager.

Il faut le temps qu’ils s’attachent à toi. Que leurs émotions parlent.

Et c’est aussi pour cette raison que de nombreuses personnes ne persévèrent pas. Car c’est vite décourageant de n’avoir aucun retour…

D’ailleurs, tu sais quelle est la meilleure manière d’avoir rapidement des retours?

Action

La meilleure manière de savoir si tu fais bien les choses ou si tu as des trucs à corriger, c’est de passer à l’action et te montrer au monde.

C’est la 2e chose la plus difficile après l’acceptation de soi. Se lancer. Oser t’affirmer et montrer de quoi tu es capable.

Les réseaux sociaux sont là pour ça.

J’ai mis du temps à publier mon premier article de blog. Et les premiers articles que j’ai publiés, je les ai écrits dans un style qui n’était pas le mien. Parce que je croyais qu’il fallait faire comme les autres pour faire bien.

Aujourd’hui, j’écris comme je suis. Et grâce à ça, je m’améliore personnellement et j’agrandis mon potentiel réseau professionnel.

Car oui, j’oubliais, te “montrer” ne veut pas obligatoirement dire que tu dois te montrer physiquement.

Te dévoiler par écrit, c’est aussi montrer qui tu es. La chose la plus importante étant toujours de ne pas t’éloigner de toi-même.

Bien sûr, il faut pouvoir montrer ton visage aussi. Ton visage est mémorable, tout autant que ton histoire perso. Et voir ne fut-ce qu’une photo de toi peut déjà créer un sentiment chez autrui.

C’est toujours possible de se montrer en vrai, en public, dehors quoi. Hors du net. Mais la portée est moins grande et pour le moment le monde est partiellement confiné.

D’ailleurs les gens préfèrent le télétravail, donc même plus tard, beaucoup de gens resteront chez eux.

Que tu sois plutôt branché vidéo, photo, texte, audio, commence à montrer qui tu es. Il suffit d’une publication pour que les suivantes soient plus faciles.

Montre au monde qui tu es et explique ce que tu sais faire de mieux, tout simplement. C’est un premier pas, tu perfectionneras en cours de route.

Garde toujours une dose de prudence quand même, mais rappelle toi qu’il n’y a pas d’histoire moins valable qu’une autre.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.