Technique de l’autoroute pour lire vite et concentré

technique lire vite et concentre

Je vais te partager dans cet article une des techniques que j’utilise pour augmenter ma vitesse de lecture.

Elle peut paraître absurde au début, car tu risques de ne rien comprendre à ce que tu lis. Mais en acceptant de lâcher prise et de laisser la compréhension pour plus tard, cette technique peut faire des merveilles.

En fait elle n’a pas de nom. Donc je te présente ce que j’ai appelé la technique de l’autoroute.

L’idée de l’autoroute

Tu connais sans doute cette sensation…

Tu es en voiture, sur l’autoroute, et tu vois clairement les autres voitures, car elles roulent plus ou moins à la même vitesse que toi. Tu n’as pas vraiment l’impression d’être en mouvement car ta vitesse est stable.

Après un moment passé sur la voie rapide, tu t’apprêtes à changer de bande pour sortir de l’autoroute et rentrer chez toi. Ou pas. Comme tu veux mais tu prends cette sortie.

Tu commences à ralentir, et une fois que tu es sorti, tu entres dans une agglomération. La vitesse est limitée à 50km/h.

La voie est libre, il n’y a personne sur la route. Tu as ralenti et roules maintenant plus calmement, vu que tu entres en ville.

Puis tu regardes le tableau de bord, et tu réalises que tu roules à 70 au lieu de 50!

Tu connais cette sensation? Il se passe deux choses:

  1. En devant passer de plus de 100 à 50 km/h en quelques secondes, tu n’arrives pas à estimer si tu es bien à 50 et bien souvent, tu vas plus vite.
  2. Sur l’autoroute, tu étais super concentré, et là tu as un peu plus le temps de regarder autour de toi.

Maintenant, on va faire le lien avec la lecture.

Adaptation à la lecture rapide

En te forçant à lire très vite, plus vite que ce dont tu es capable, tu ne vas rien comprendre.

Mais tes yeux vont s’habituer à la vitesse. Comme sur la route. Et en passant d’une vitesse folle à ta vitesse normale, il va se produire le même effet qu’en voiture.

Ta vitesse “normale” sera plus élevée que ta vitesse de base. Comme quand tu roules à 70 en croyant rouler à 50.

La deuxième idée utile tirée de la route, c’est qu’à grande vitesse, tu es concentré sur ce qu’il se passe devant toi, et pas tout autour.

En augmentant ta vitesse de lecture à la limite du supportable pour tes yeux, tu es obligé d’être concentré sur ce que tu lis. Pas le temps d’être perturbé par autre chose.

Et en étant plus concentré, tu “entres” plus facilement dans le texte et assimiles mieux le contenu.

Pour que cette technique soit efficace, il faudra se relaxer juste avant d’essayer. Pas passer tout de suite d’un écran à ton livre, par exemple. 🙂

Quelques grandes respirations les yeux fermés feront l’affaire.

Comment mettre ça en pratique?

C’est assez simple, mais il faut une méthode.

Pour tester cette technique, tu auras besoin de :

  1. Un livre. Tu t’en doutais un peu, non?
  2. Un chronomètre
  3. Un crayon
  4. 20 minutes sans être dérangé.

Voilà comment ça se passe.

1. Tu vas d’abord calculer ta vitesse de lecture

Pour ça, tu mets un compte à rebours d’une minute. Et tu lis à vitesse normale pendant 1 minute. En comprenant ce que tu lis.

A la fin de la minute, tu vas compter le nombre de mots que tu as lus.

La technique facile pour le faire, c’est de compter le nombre de mots qu’il y a sur une ligne, et de multiplier ce nombre par le nombre de lignes lues.

Pour plus de précision, c’est mieux de compter combien de mots il y a sur 5 lignes, et diviser par 5 pour avoir la moyenne.
En général, ça tourne autour des 8 à 10 mots, mais ça peut varier.

Puis tu multiplies donc par le nombre de lignes lues en une minute. Et tu as ta vitesse de base, calculée en mots par minute.

2. On passe à l’exercice

Maintenant que tu as calculé ta vitesse de lecture de base, on peut passer aux choses sérieuses.

  1. Tu vas ouvrir ton livre et mettre une petite croix au crayon dans la marge, là où tu vas démarrer ta lecture.
  2. Règle ton compte à rebours sur 5 minutes.
  3. Tu vas lire à vitesse normale, habituelle, pendant 5 minutes. Et au bout des 5 minutes, tu mets une croix dans la marge à l’endroit où tu es arrivé.
  4. C’est maintenant que ça devient drôle. Tu vas retourner au point de départ. Mais cette fois, tu règles ton chrono sur 4 minutes. Et le but du jeu, c’est d’atteindre ta croix d’arrivée en 4 minutes. Ça devrait aller.
  5. Mais on va corser le truc. Tu recommences, en 3 minutes. Toujours le même passage, de ta croix de départ à ta croix d’arrivée. Cette fois, ça devient difficile de suivre le rythme. Ce n’est pas grave si tu ne comprends pas tout! Continue.
  6. Pareil, en 2 minutes. Là, c’est vraiment dur. S’il faut, saute des lignes, on s’en fout, mais oblige tes yeux à aller le plus vite possible pour atteindre la 2e croix en 2 minutes.
  7. Tu l’as deviné, tu la refais en 1 minute. Laisse tomber la compréhension, ce n’est pas le but de l’exercice, je t’ai dit.
  8. On se calme… Maintenant, tu restes où tu t’es arrêté. C’est-à-dire que tu vas lire un nouveau passage, encore inconnu. Et tu mets ton chrono sur 1 minute.
  9. Tu vas lire pendant 1 minute à vitesse normale, en comprenant ce que tu lis.
  10. Au bout de la minute, tu calcules ta vitesse de lecture sur ce nouveau passage. De la même manière que tu l’as calculée avant de commencer l’exercice.

Surprenant, non?

Quand j’ai testé cette méthode, j’ai été étonné de voir que j’avais doublé ma vitesse de lecture. Bon, je m’étais déjà un peu entraîné autrement aussi.

Si tu ne l’as pas doublée, ne t’inquiète pas.

La lecture rapide, c’est comme un sport, un art ou un instrument de musique. Il faut s’entraîner régulièrement pour avoir des résultats sérieux.

Tout le monde en est capable. Je te laisse pratiquer!

Dis-moi dans les commentaires comment ça s’est passé pour toi.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.