Comment vaincre la flemme en 2 minutes et 5 secondes

Vaincre la flemme

Comment faire comme ces gens que tu vois courir, le visage neutre et super enthousiastes même sous 8°C un matin d’automne? Si tu veux vaincre la flemme et faire partie de cette minorité de motivés, les règles des 2 minutes et 5 secondes pourraient t’intéresser.

La flemme

C’est dimanche, tu es dans ton lit sous une couette bien chaude. Tes yeux s’ouvrent avec vue sur ton téléphone qui indique 08:24.
Ta moitié dort encore. Le ciel est gris, tu sens qu’il fait dégueulasse dehors. Une fine pluie arrose les vitres et tu entends le bruit du vent qui remue les feuilles d’arbres…

Tu t’étais juré d’aller courir quelques kilomètres ce matin.
Mais il faut d’abord sortir du lit, préparer tes vêtements, tes chaussures, tes écouteurs.. D’ailleurs, tu les as mis où? Ils ne sont pas là où tu pensais les avoir laissés…

Bon, le dimanche c’est fait pour se reposer, non?

Alors tu te rendors “5 minutes”… Puis tu rouvres les yeux… Il est 10h30. Tu devais sans doute avoir besoin de sommeil.

Mais tu n’es pas fier de toi. Tant pis, ce sera pour la semaine prochaine. Tu aurais vraiment voulu te bouger pourtant. Mais c’était trop dur. Trop de choses à préparer, pour aller souffrir sous la pluie … Ça arrive à tout le monde.

Presque tout le monde…

Mais pourquoi la flemme t’envahit si facilement pendant que le monde semble vivre depuis déjà plusieurs heures à l’extérieur?

Les yeux plus gros que le ventre

Peut-être que tu vois trop grand. Ton but de la journée est peut-être trop ambitieux… La motivation, c’est éphémère. Ce qui importe, c’est la discipline.

Pour construire une habitude, il faut que les circuits neuronaux soient renforcés. Et ça, ça se fait à force de répéter un même action. Pour que l’action devienne une habitude, il faut donc du courage pour la répéter assez souvent pour qu’elle devienne facile et automatique.

Si la première action à mettre en place demande trop de temps ou d’énergie, c’est plus difficile de s’y mettre.

En plus de ça, si tu y réfléchis trop longtemps, ton cerveau commence à chercher toutes excuses possibles pour faire exactement l’inverse de ce que tu prévoyais à la base.

Si tu veux faire trop, tu risques donc de ne rien faire du tout.

Vaincre la flemme en vitesse

Mais rien ne t’empêche de découper une habitude en petites tâches qui seraient faciles tout de suite.

Par exemple, si tu veux cuisiner un plat sain, dépose déjà les légumes et le couteau sur le plan de travail. Pour reprendre l’exemple classique du jogging matinal, prépare ta tenue et tes chaussures la veille. Le but est que la première étape dure maximum 2 minutes.

L’idée du jour, inspirée du livre Atomic Habits de James Clear, est que toute nouvelle habitude doit commencer par une tâche qui se réalise en moins de 2 minutes.

Et pour pousser un peu plus loin, on va ajouter l’idée de La règle des 5 secondes de Mel Robbins. Dans ce livre, l’auteure nous dit que le cerveau commence à produire des pensées contradictoires au bout de 5 secondes. Et pour ça, il faut suivre nos intuitions et passer à l’action en moins de 5 secondes quand une pensée surgit.

L’idée que je te propose aujourd’hui, c’est une combinaison inspirée de ces 2 pensées.

5-4-3-2-1 … 2 minutes chrono!

Le concept à mettre en place est de choisir une mini-action de moins de 2 minutes qui a le rôle d’amorcer une nouvelle habitude. Et de s’y mettre en moins de 5 secondes!

Revenons à notre exemple du jogging matinal. Tu es sorti de ton lit, et tu marches en traînant des pieds vers la salle de bain. Heureusement, tu avais préparé tes affaires pour aller courir! Tu avais préparé cette fameuse tâche qui va te prendre maintenant moins de 2 minutes à réaliser : enfiler ta tenue.

Mais en voyant tes affaires, tu te dis peut-être que tu feras plutôt ça demain, après le boulot…

C’est là qu’intervient la 2e règle, celle des 5 secondes.

On rembobine! Tu entres dans la salle de bain, ta tenue est prête. Tu décomptes dans ta tête 5, 4, 3, 2, … avant d’arriver à zéro, tu dois déjà être en train d’enfiler tes vêtements.

C’est un jeu, une compétition avec toi-même. Et c’est tout simple à faire.

Qu’est-ce qu’il se passe maintenant?
Tu as toujours la tête dans le c*l, certes, mais tu es habillé, chaussures de course aux pieds, smartphone attaché à ton bras et les écouteurs dans les oreilles.
Il ne te reste plus qu’à ouvrir la porte d’entrée, et c’est parti.

Proactif et motivé

Que ce soit pour du sport, du rangement, de la lecture, écriture, des études, … Nos objectifs nous paraissent parfois insurmontables. Mais s’ils sont réduits à de petites actions “déclencheuses”, rapides et faciles à mettre en place, tout devient possible.

Tu dois ranger ton appart aujourd’hui? Choisis une pièce. Un petit meuble de cette pièce. Regarde-le, décompte “5, 4, 3 …” et attaque.
Tu dois ranger tes vêtements? Commence par plier tes chaussettes, ça va vite. T’as 2 minutes!

Une petite action accomplie en 2 minutes t’entraîne automatiquement vers la suite de la plus grosse tâche à accomplir. Et même si tu arrêtes après 2 minutes, tu auras accompli plus de choses que si tu étais resté sous la couette à te plaindre du mauvais temps.

En plus d’être un peu plus fier de toi, tu vas réaliser de plus de plus de choses concrètes. C’est pas mal, si on se dit que tout commence par un petit coup de fouet de 2 minutes et 5 secondes!

Au revoir la paresse, au revoir la procrastination.

A l’attaque

Comment la flemme se manifeste chez toi? Comment tu la traites?
Dis-moi tout dans les commentaires et n’oublie pas de me suivre sur les réseaux sociaux pour ne rien rater!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.