Tout le monde peut changer de voie

Changer de voie

Changer de voie professionnelle et créer sa propre vie sur mesure, aujourd’hui c’est accessible à tous.

Que tu veuilles simplement changer de boulot ou créer le job qui te convient le mieux, le monde d’aujourd’hui le permet.

A l’heure où j’écris ces lignes, on est en plein dans la crise du coronavirus en 2020. En plein confinement. Cette situation fait réfléchir, notamment au sens de ce qu’on fait dans la vie “normale”.

Personnellement je compte changer complètement de trajectoire. Peut-être que toi aussi. C’est le moment “rêvé”. Façon de parler…

Même avant la crise, on était déjà depuis un moment dans une sorte de transformation de la société. La majorité ne veut plus spécialement faire toute sa carrière dans la même entreprise. C’est plutôt l’inverse qui attire les nouvelles générations. Je dis “nouvelles”, mais c’est déjà le cas pour moi et certains de mes amis aussi.

C’est plus facile de changer d’employeur, que ce soit pour des opportunités d’évoluer ou parce que tu ne te sens plus aligné avec le job que tu fais. Tu peux vouloir changer de travail car ce que tu fais n’a plus de sens pour toi, ce qui provoque de la frustration. Et ce n’est plus mal vu par la société.

En plus le marché du travail est en mutation. Le monde du digital prend de plus en plus d’ampleur, et de nouvelles compétences liées au digital sont maintenant accessibles. Puis le télétravail a énormément augmenté avec le confinement.

En gros, on est entré officiellement dans une révolution. Une nouvelle ère…

Et que tu veuilles être indépendant/auto-entrepreneur, ou juste changer de travail et en trouver un qui te convient mieux, il est possible d’apprendre une nouvelle compétence liée à ce que tu veux faire. Par exemple, on parle de plus en plus de protection ou d’analyse des données, de codage, de marketing digital… Et les livres et formations sur ces sujets se multiplient.

Bien sûr, ce n’est pas aussi facile de se lancer que d’en parler. Et déjà en parler peut être difficile.

Pourquoi?

Parce qu’on a tous des blocages. Des peurs. Le regard des autres, la peur de l’échec, de l’inconnu, la peur de se lancer ... On a tous de nombreuses croyances limitantes. Comme l’impression de ne pas être capable d’atteindre un objectif, ou l’impression de ne pas être légitime dans ce qu’on fait…

Il y en a beaucoup, des blocages…

Ça te parle? En tout cas moi, je suis complètement concerné. La bonne nouvelle c’est que c’est possible de les contrôler.

Les supprimer, je ne pense pas, mais en faire un allié, oui.

Pour ça, si tu es à l’aise avec ça, n’hésite pas à parler à quelqu’un. Un coach, un psy… C’est un peu tabou dans notre société de parler psy. Mais ça peut aider énormément. Non, y a pas que les fous qui voient des psys…

Ça peut t’aider à réfléchir d’une manière différente. A te faire voir les choses comme tu ne les avais pas envisagées. Et surtout, à te poser les bonnes questions sur toi-même, tes désirs, tes besoins…

Et mieux se connaître, c’est indispensable au bon déroulement de notre évolution personnelle et donc professionnelle.

Bon, y a aussi moyen de se questionner soi-même. Certaines personnes arrivent à le faire et à trouver les bons déclencheurs, les bonnes plaies à soigner. Mais ça demande beaucoup d’honnêteté envers soi-même. Et même quand on veut être honnête avec soi, on n’y arrive pas toujours.

Bon, ceci n’est pas un article psy, mais c’est toujours bon de se rappeler que des aides existent. Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, au contraire. C’est un premier pas vers un beau voyage.

Ensuite, il faut se former…

Lis des livres, suis des formations… Que ce soit pour apprendre de nouvelles compétences ou pour travailler sur toi-même, les livres t’ouvrent un univers super vaste. Les formations aussi, mais c’est un autre budget …

Selon tes objectifs, informe toi sur les aides possibles. Par exemple, si tu veux devenir auto-entrepreneur, il existe sûrement des aides du chômage, des “tremplins”. D’ailleurs le chômage offre souvent la possibilité de suivre des formations aussi.

C’est le moment de se renseigner et de te diriger vers quelque chose qui t’anime.

Dernière chose, n’oublie pas la santé. On a parlé de santé mentale, qui est sans doute la chose la plus importante à soigner. Mais la santé physique est étroitement liée. Prendre soin de soi physiquement, en changeant ton alimentation et en faisant un peu d’exercice, ça peut radicalement changer ton humeur, ta posture et finalement ton style de vie.

Tout ça n’est pas facile. Ça demande beaucoup d’auto-discipline.

Et même si un petit pas peut paraître insignifiant aujourd’hui, c’est peut-être l’amorce d’un grand changement.

C’est l’objectif de ce blog. Déclencher ce grand voyage en faisant des petits changements progressifs.

Dis-moi dans les commentaires où tu en es. Quelle est ta situation actuelle, quels sont tes obstacles…

Étiquettes:

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.