Apprendre par imitation, même à l’âge adulte

Les enfants apprennent par imitation. Et souvent, quand on a un petit frère ou une petite soeur qui veut nous imiter, ça nous énerve.

En grandissant, on veut montrer qu’on est capable d’agir seul. Du moins quand on ose agir.

Pourtant, la meilleure manière d’apprendre une discipline quand on est débutant, c’est de trouver un modèle à imiter et d’apprendre les bases jusqu’à comprendre les principes fondamentaux.

Une fois qu’on a les bases, on commence à développer son propre style.

Que ce soit du dessin, de la cuisine, du cinéma, tous les grands noms ont eu un mentor, une idole, un modèle.

Ça ne veut pas dire qu’ils passent leur vie à imiter quelqu’un, ça veut juste dire qu’ils font leurs armes en imitant quelqu’un qu’ils admirent, pour ensuite voler de leurs propres ailes.

Quand je faisais du beatmaking (composition musicale pour le hip hop 😉 ), je m’amusais à copier des sons d’IAM, groupe de rap français, et surtout de Dr Dre, producteur légendaire de rap américain.

Je copiais parce que j’aimais ce qu’ils faisaient. Et avec du recul, je remarque que c’est en analysant et en décortiquant leurs sons pour composer les miens, que j’ai appris le sens du détail et même la créativité.

Anthony Robbins, référence mondiale du développement personnel, avait un mentor : Jim Rohn.

Ralph Waldo Emerson était le mentor d’Henry David Thoreau.

C’est Tortue Géniale qui a appris a Son Goku sa principale technique qu’il utilisera dans tous ses combats : le Kamehameha.

Tous les grands ont eu leur mentor. Souvent, ils les dépassent même.

Ce n’est pas une honte ou une faiblesse de copier quelqu’un quand on veut apprendre une compétence, une discipline.

Tout apprentissage commence par l’imitation d’une ou plusieurs références, pour ensuite adopter son propre style!

Étiquettes:

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.