Repos : l’activité que tout le monde devrait planifier

repos

On ne pense pas assez souvent à se reposer.

Pourtant, le repos fait partie de “l’activité”. Dans notre société, il faut être occupé le plus possible. Et surtout, montrer qu’on est occupé. Même si occupé ne veut pas dire productif, paraître occupé fait partie de la culture occidentale.

Le repos est négligé, pourtant c’est sans doute l’activité que tout le monde devrait planifier, dans n’importe quel domaine.

L’importance du vide

Les moments où tu ne fais rien sont aussi importants que les moments où tu es actif.

En dessin et en photo, une manière de donner de l’importance au sujet principal est d’accorder autant d’attention à l’espace négatif qu’au sujet.

L’espace négatif, c’est le “vide“, l’arrière plan. Par exemple, imagine que tu es assis sur un banc dans un parc et que tu as envie de dessiner un immense arbre qui se trouve devant toi.

C’est le seul arbre de la plaine, il est tellement haut qu’il n’y a que le ciel en arrière-plan.

Le principe de l’espace négatif, c’est de dessiner le contour du ciel. Comme si le sujet principal était cet arrière plan. De cette manière, le vrai sujet est bien délimité et mis en valeur.

C’est connu en photo et en dessin.

En musique, les moments de silence ont la même importance. Ils mettent en valeur les notes qu’ils entourent.

Quand il a trouvé son théorème, Archimède a crié “Eureka” dans son bain, pas à son bureau. Il se reposait, il lâchait prise.

Les moments “vides” sont tout aussi importants que les moments “pleins”. Dans n’importe quel domaine. Ce sont ces moments et espaces qui déterminent la qualité du sujet principal.

Besoin de contrôle et peur de penser

Tant que tu es occupé, tu contrôles et tu ne penses pas trop.

La culture occidentale valorise le fait d’être tout le temps occupé, mais ça nous arrange bien aussi. Se retrouver face à soi-même dans un moment de calme, ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde.

On a tendance à vouloir remplir notre emploi du temps pour avoir l’impression d’être occupé, et donc d’être important.

Les moments de silence, de solitude et de pause sont angoissants car on n’a pas vraiment le contrôle de ce qui peut s’y passer.

Quand on est occupé, qu’on travaille beaucoup, on est fier de le dire. Et si on choisit de s’accorder des moments de repos, c’est souvent mal vu. Pas seulement au bureau. Entre amis ou en famille aussi.

Sacrifier ton activité et te reposer tout le temps, ça ne sert à rien. C’est de la paresse et ça n’apporte rien de bon. Ni à toi, ni aux autres.

Mais sacrifier ton temps de repos pour travailler et montrer à tout le monde à quel point tu es actif, c’est tout aussi mauvais.

Etre occupé ne veut pas dire être productif. La plupart du temps, paraître occupé semble même plus important qu’être occupé.

Le besoin de paraître occupé et la peur de se retrouver face à soi-même sont des obstacles au repos et à la vraie productivité.

Récupération et renouvellement des ressources

Le repos aide à renouveler nos réserves physiques, émotionnelles, mentales et spirituelles.

Ces 4 axes sont les piliers de notre santé. Et ce serait intéressant de créer une routine quotidienne pour en prendre soin.

En musculation, on dit souvent que les jours de repos sont les plus importants car c’est durant ces journées-là que nos muscles se construisent. Quand tu fais du sport, les tissus de tes muscles se déchirent. N’aie pas peur, c’est normal. Et c’est leur reconstruction qui fait qu’un muscle prend de la masse.

Cette reconstruction se fait pendant le repos, pas pendant la séance.

Le nombre d’apps du genre méditation et pleine conscience ont augmenté ces dernières années. Elles aide à se recentrer sur soi quand on est sous stress, épuisé ou énervés, entre autres.

Au fond, ce qu’elles proposent, ce sont des séances de “pause“. Des séances où tu vas te concentrer sur ton corps et ta respiration.

Pour t’ancrer dans le moment présent et prendre un moment de repos.

Ces apps, séances et livres de méditation ont de plus en plus de succès car les gens ont besoin de ce repos mais sont incapables de s’arrêter d’eux-mêmes. En faisant de la méditation LE truc à la mode, on se donne une excuse pour faire un break toléré par l’inconscient collectif.

Le temps de repos n’est pas un moment où il ne se passe rien. C’est un moment qui donne de la valeur aux instants d’activité. Sans repos, tu as la tête dans le guidon et ne vois même plus la valeur de ce que tu es en train de faire.

Quand on ne se repose pas, on finit par perdre le goût, la passion pour une activité.

Et si en plus de ça, on parle d’un travail que tu n’aimes déjà pas faire à la base, imagine les dégâts…

Que ce soit pour respirer 5 minutes, aller te promener, te faire un bon petit plat, méditer ou juste te poser et ne rien faire, planifie le repos comme tu planifies une activité.

Non seulement ton activité ou ton travail sera de meilleure qualité, mais ton corps, ton mental et ton entourage te remercieront.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.